orientation staps

Pour réussir en STAPS, il faut disposer de certaines connaissances et compétences définies par un cadrage national.

Quels sont les prérequis pour réussir en STAPS ?


Si la Licence STAPS cherche à accueillir des profils variés de candidats, quels que soient les enseignements de spécialité ou options choisies au lycée, voici les prérequis indispensables à avoir :
 
  • Disposer de compétences scientifiques
    Les études en STAPS comportent des enseignements scientifiques pluridisciplinaires (sciences de la vie, sciences humaines et sociales). Les étudiants doivent être en mesure d’assimiler ces contenus et de construire un raisonnement à partir de concepts scientifiques.
     
  • Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression écrite afin de pouvoir développer un raisonnement argumenté.
    Les études en STAPS demandent fréquemment aux étudiants de rédiger des documents de synthèse ou des mémoires et d’en assurer la présentation orale. Par ailleurs, de nombreux étudiants s’orientent vers la présentation de différents concours (professeur EPS, professeur des écoles, pompiers, police, Protection Judiciaire de la Jeunesse…), pour lesquels les compétences rédactionnelles sont essentielles. Il s’agit donc de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser des informations.
     
  • Disposer de compétences sportives
    Les études en STAPS comportent une part importante de pratique sportive. Il semble donc nécessaire au préalable, en tant que pratiquant, de posséder une expérience régulière et diversifiée dans les activités physiques et sportives et de disposer d’une bonne condition physique.
     
  • Manifester de l’intérêt pour l’exercice de responsabilités collectives, associatives ou citoyennes
    Le domaine professionnel auquel préparent les études en STAPS renvoie majoritairement aux métiers de l’enseignement, de l’éducation, de l’entraînement, de l’accompagnement des personnes ou de la réhabilitation, dans lesquels l’intervenant est responsable de la sécurité́ du public qui lui est confié́, et garant de l’éthique et des valeurs qu’il transmet. De ce fait, l’exercice préalable de fonctions d’animation, d’encadrement, de responsabilités collectives, associatives ou citoyennes constitue un atout.

La « Fiche Avenir », renseignée par les professeurs principaux et les chefs d’établissement comme indicateur de la cohérence du projet de formation motivé du candidat, est également prise en compte.
 

Critères généraux d’examen des vœux :

 
  • Résultats académiques, sportifs et d’engagements personnels
Chaque attendu est évalué́ sur 30 points.
La prise en compte du niveau et des notes dans les matières scientifiques et littéraires ainsi que sur les compétences sportives et le niveau d’engagement dans la prise de responsabilités collectives, associatives ou citoyennes est regardée.
Adéquation entre le profil du candidat et son projet de formation (Fiche Avenir)
Une valorisation plus importante sera attribuée aux enseignements de spécialités renforçant les compétences scientifiques en première et terminale par rapport aux spécialités permettant de développer leurs compétences littéraires et argumentaires.
 
  • Compétences académiques, acquis méthodologiques, savoir-faire
Méthode de travail et implication dans le projet de formation
Éléments d’appréciation de la Fiche Avenir sur le profil des candidats renseignés par l’équipe éducative (méthodes de travail, autonomie…)
Avis du chef d’établissement sur la cohérence des vœux formulés et la capacité à réussir des candidats
Projet de formation motivé.
 
  • Savoir-être
Les emplois accessibles après des formations STAPS renvoient majoritairement à des métiers de face à face où le savoir être, les relations interpersonnelles et les capacités d’adaptation et de régulation collectives sont particulièrement importantes. Les expériences et les implications dans des évènements et des organisations collectives sont des atouts importants pour intégrer et réussir dans les formations STAPS.
 
  • Motivation, connaissance de la formation, cohérence du projet
La Licence STAPS est une filière en tension qui nécessite d’anticiper le plus possible l’élaboration de son dossier Parcoursup, en favorisant dès le lycée, la construction d’un parcours personnel permettant la réussite dans ces études. Les niveaux de pratique sportive et d’engagement citoyen sont tout aussi valorisés que les résultats académiques, ce qui offre différentes possibilités de réussir en STAPS : une faiblesse dans un domaine pourra être compensée par d’autres points fort. Toutefois, nous attirons l'attention des candidats sur le fait qu'un très bon niveau sportif ne permet pas de compenser un niveau scolaire et/ou des méthodes de travail insuffisants.
Le projet de formation motivé vise à montrer la capacité du candidat à se projeter dans son parcours de formation et à mettre en exergue l’adéquation de son profil avec son projet professionnel (Les phrases de type « j’aime le sport depuis que je suis tout petit » sont à éviter).
 
  • Engagements, activités et centres d’intérêt, réalisations péri ou extra-scolaires
L’engagement à long terme dans un projet de formation en relation avec les métiers du sport est un réel garant de la motivation pour les formations STAPS. L’implication durable dans le secteur sportif ainsi que l’engagement associatif et citoyen constituent des compétences centrales pour l’entrée en formation.

Attendus complémentaires de cette formation

Les attendus nationaux seront appliqués de façon uniforme sur le territoire national pour l’entrée en licence STAPS. Des attendus complémentaires peuvent être appliqués en fonction des formations spécifiques ouvertes dans les établissements (Licence accès santé, parcours d’accès spécifiques aux études de kinésithérapie, parcours spécifiques aux sportifs de haut niveau, DEUST, licences professionnelles…).

Quelles spécialités faut-il suivre au lycée pour réussir en STAPS ?

La formation peut accueillir des profils variés de candidats, quels que soient les enseignements de spécialité et les options choisis au lycée.
Néanmoins, pour réussir pleinement dans la formation, il est conseillé aux lycéens de suivre, en première et en terminale, un ou plusieurs enseignements de spécialité permettant de renforcer leurs compétences scientifiques, afin de compléter les enseignements du tronc commun qui développent principalement leurs compétences littéraires et argumentaires.

Attention : les résultats obtenus et les compétences effectivement acquises dans les disciplines étudiées comptent davantage que le choix des enseignements de spécialité.